Unité Pastorale Francophone Bruxelles-Centre

Parcours Catéchèse 2022-2023
  • Notre unité est composée de plusieurs églises: la cathédrale des St-Michel-et-Gudule, Notre-Dame Immaculée, Notre-Dame du Sablon, Notre-Dame du Finistère, St-Roch et Saint Nicolas.

    Voir églises.

  • Nous vous accompagnons dans vos démarches de sacrements, telles que le baptême, la confirmation, la communion, le mariage, ...

    Voir sacrements.

  • Nous proposons aussi de la catéchèse pour la préparation aux sacrements ou bien juste pour approfondir votre foi et se réunir avec d'autres chrétiens.

    Voir catéchèses.

EDITO VIVE LES VACANCES !

Pour beaucoup, les mois de juillet et août sont des mois « de vacances ». Les élèves et les étudiants sont libérés de leurs cours et de leurs examens – les professeurs aussi ! Et beaucoup de personnes peuvent prendre du temps pour souffler un peu. Souffler : vacare, dit le latin : « être vide ». Les vacances seraient donc un temps de « vide », que l’on s’efforce de remplir avec des occupations inhabituelles, voyages, détente, visites…

Chez les chrétiens que nous sommes, aussi, les vacances peuvent devenir un temps béni où le « vide » laissé par l’absence provisoire d’obligations permet de s’ouvrir à des occupations inhabituelles. On peut profiter de ces journées pour dire bonjour à des personnes que l’on voit trop peu, par exemple, des parents ou des amis âgés, des malades, des isolés. On peut multiplier les visites de musées, enrichir son esprit et son cœur d’œuvres d’art qui nous racontent quelque chose de notre culture religieuse. On peut aussi se mettre ou se remettre à la lecture, plonger dans des romans, des essais ou des biographies. Il y a beaucoup de possibilités ! Et notre doyenné de Bruxelles-Centre n’est pas en reste : il offre à ses paroissiens la possibilité d’un pèlerinage à Lourdes (quelques places sont encore disponibles), par exemple !

Mais surtout, ne remplissons pas non plus trop vite ce temps de « vide ». Laissons ce creux devenir prière, silence intérieur, admiration et même contemplation de la beauté du monde. Célébrons avec ferveur les mystères du Seigneur et de la Vierge Marie, par exemple lors de la solennité de l’Assomption, au 15 août. Et rechargeons ainsi nos batteries, pour être plus disponibles à la mission dès la rentrée de septembre. Celle-ci verra entre autres la communauté des Latinos-Américains et son pasteur, le Père Oscar, déménager des Riches-Claires vers le Finistère : grand changement pastoral, que nous vivrons dans la ferveur d’un renouveau.

Bonnes vacances à chacune et à chacun !

Benoît Lobet
Curé-Doyen de Bruxelles-Centre