Livret de la messe du deuxième dimanche de Pâques à ND au Sablon

Dimanche 19 avril 2020

Chères amies,

Chers amis,
 
À chaque intervention musicale que nous aurions choisie, ces livrets mentionneront un lien vers un fichier sonore sur lequel il vous suffira de cliquer. Lorsqu’un musicien de notre équipe a lui-même enregistré l’une ou l’autre de ces plages, nous vous les proposerons en priorité. À défaut, nous sélectionnerons des interprétations qui apportent un éclairage particulier sur des pièces que nous avons déjà programmées.
 
Cette semaine, nous avons été deux à enregistrer à l’orgue de tribune. Arnaud Van de Cauter propose le choral Heut’ triumphieret Gottes Sohn, dans lequel Johann Sebastian Bach célèbre la victoire de la vie sur la mort. Sous la mélodie en valeurs longues, plusieurs strates polyphoniques en mouvements ascendants et descendants symbolisent la fluidité de la vie, tandis que tout en-dessous, la voix de basse – au pédalier – rythme le discours pour culminer sur un feu d’artifice de notes rapides qui magnifient la joie de l’alleluia final.
 
Pour ma part, profitant de la quiétude inhabituelle qui règne actuellement le soir sur la place du Sablon, j’ai imaginé un petit tournis musical en lien avec notre confinement. Allez savoir pourquoi, je n’ai utilisé que les notes do, mi, si, la, do, ré…
 
Suit un dialogue de l’organiste parisien Clérambault, sur les grands jeux. Ce mélange, solennel et éclatant, était habituellement utilisé à l’Offertoire aux 17ème et 18ème siècles en France.
 
À la fin de la célébration sont proposés deux aria extraits de Cantates de Bach. Dans le premier, ce sont la flûte et le hautbois qui se mêlent tendrement à la voix, tandis que dans le deuxième, c’est un violon soliste.
 
Prenez soin de vous !
 
Bien cordialement,
 
Roland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *