Ordre Équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem

photos olivier polet007

Historique

Comme son nom l’indique, l’Ordre est profondément attaché à la tradition très ancienne qui la relie à la Palestine et aux Lieux Saints, mais, résolument contemporain, il s’est assigné les objectifs suivants afin de transposer dans le monde d’aujourd’hui les enseignements du Christ dans l’esprit de la Chevalerie :
• En premier lieu, encourager ses membres à mener une vie chrétienne, en parfaite fidélité au Souverain Pontife, et aux enseignements de l’Eglise.
• D’autre part, fidèle à ses origines, l’Ordre soutient les activités de l’Eglise en Terre Sainte. Il prête en particulier son concours au Patriarcat Latin de Jérusalem, et vient en aide, aux minorités chrétiennes de Palestine, dont la fidélité au Christ depuis 2.000 ans est exemplaire. La situation du Christianisme en Palestine est difficile. Les Chrétiens ne forment en effet qu’une petite minorité, au milieu d’importantes communautés juives et musulmanes.
• Enfin, le Pape Jean-Paul II a une nouvelle fois rappelé dans un récent message que : “…L’Ordre du Saint-Sépulcre prête son concours, et continue à contribuer d’une manière non négligeable, à la défense et à la promotion de la paix, ainsi qu’à la possibilité pour différents peuples de vivre en harmonie, côte à côte, dans ce pays, où le Verbe s’est incarné, est mort et est ressuscité, pour sauver l’humanité tout entière…” Conformément à cette directive, l’Ordre compte 20% de Musulmans parmi les 18.000 élèves qu’il accueille dans ses différents instituts d’éducation, convaincu que la meilleure manière de construire l’avenir en Terre Sainte, est d’accoutumer les jeunes des diverses communautés à se côtoyer dans l’enseignement, pour que devenus adultes ils puissent oeuvrer ensemble pour la paix. La Lieutenance belge a construit non moins de quatre écoles en Terre Sainte (sur territoire jordanien) et y soutient plusieurs institutions caritiatives : l’orphelinat de Bethléem, le home pour personnes âgées à Abu Dis (faubourg de Jérusalem), home pour enfants en difficulté à Béthanie, le centre pour handicapés à Amman etc.. . Ainsi la Lieutenance belge envoie-t-elle chaque année pour près de 150.000 Euros au Patriarche et à ces institutions en Terre Sainte. Elle s’y rend également régulièrement lors de pèlerinages.

L’Ordre
L’Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem est une organisation de laïcs également ouverte aux membres du clergé.
Il est placé sous la protection personnelle du Souverain Pontife et possède la personnalité juridique de droit Canon et de droit international.
Son siège officiel est dans l’Etat du Vatican.

Aujourd’hui
On dénombre actuellement quelque 22.000 Chevaliers et Dames dans le monde, groupés en 62 Lieutenances ou Délégations Magistrales réparties sur 32 pays.
Le Pape confie la direction de l’Ordre à un Cardinal qui porte le titre de Grand Maître. Le Patriarche Latin de Jérusalem, est le Grand Prieur de l’Ordre.

L’inauguration canonique de la Lieutenance de Belgique eut lieu le 3 mai 1931 en l’Eglise Notre-Dame des Victoires au Sablon, par le Nonce Apostolique, Monseigneur MICARA. L’Ordre y est surtout présent lors des cérémonies de la Semaine Sainte ou encore pour la fête de Notre-Dame Reine de Palestine fin octobre. Les cérémonies annuelles d’adoubement des nouveaux chevaliers et d’investitures pour les dames et prêtres y ont également régulièrement lieu. Ces cérémonies sont évoquées dans les vitraux du chœur où on retrouve également les armoiries et noms des membres de la Lieutenance Belge. Lors des grandes cérémonies les bannières et oriflammes aux armes de l’Ordre ornent l’église du Sablon et les chevaliers et dames portent la cape de l’Ordre.